Le Ghee ou l’huile de vache !



Utilisé notamment en médecine ayurvédique, il est aussi un ingrédient incontournable de la cuisine indienne. Il s’agit d’un beurre clarifié, une meilleure conservation sous cette forme fait que de nombreux pays l’utilisent les Marocains le nomment « smen », au Brésil il existe sous le nom de manteiga de garrafa, et en Inde on l’appelle « Ghee » un mot hindi qui signifie graisse il est communément appelé aussi « huile de vache ».



Le ghee se prépare à partir d’un beurre non salé si possible de qualité BIO ou fermier que l’on fait fondre à feu doux. Une fois totalement fondu une écume va se former à la surface, c’est ce processus qui va vous permettre de séparer d’un côté les matières grasses, et de l’autre côté les résidus de protéines et de lactose. Avec une cuillère en bois, on enlève délicatement la mousse sans remuer le beurre fondu. Et au bout d’un moment des "impuretés" vont commencer à ce cristalliser au fond de la casserole et de légèrement brunir, arrêter le feu et filtrer avec un genre de filtre à café réutilisable, dans un pot en verre avec couvercle et


voici votre beurre clarifié !!! Lorsque le ghee s’est solidifié, il se conserve au frigo ou à température ambiante selon la saison pendant plusieurs mois.

Le ghee, est un beurre dont on a retiré les éléments solides (la caséine et le petit lait) En supprimant les protéines du lait (dont la caséine) et son sucre (lactose) le ghee peut-être une alternative pour les personnes intolérantes au lactose et/ou sensibles à la caséine.

Il reste une bonne source de vitamine A, peut être utilisé dans la pâtisserie et préparations culinaires mais surtout si vous voulez retrouver la saveur des plats indiens ou pakistanais c’est un ingrédient indispensable ;-)

Le beurre classique a un point de fusion bien moins élevé (il fume à partir de 120 degrés) , avec votre « huile de vache » pas de souci jusqu’à 230 degrés.

En médecine indienne les épices ont une grande importance pour profiter de leurs vertus dans votre alimentation il faut les faire chauffer dans le ghee avant d’y ajouter les ingrédients à cuire, prenez l’exemple du curcuma aux nombreuses vertus la curcumine qui le compose est liposoluble donc n’hésitez pas à en ajouter une cuillère dans votre ghee avec du poivre noir en grains moulus pour la pipérine qui active la biodisponibilité de la curcumine lors de la digestion.

A vous les délicieux Kitchari, plats sauce Korma …

Une autre utilisation du ghee :


Le massage au bol kansu

Cette technique consiste à masser les pieds avec du ghee, à l’aide d’un petit bol de métal qui est constitué d’un alliage de cinq métaux dont les principaux sont, le Cuivre, le Zinc, et le Bronze. Grace au ghee lors des frictions du bol en métal un échange d’énergie au niveau de la peau s’opère :

· Le Cuivre favorise l’absorption de l’excès de chaleur dans le corps (inflammations), et joue un rôle sur l’élimination des graisses .

· Le Zinc de son côté agit au niveau du tissu musculaire.

· Le Bronze œuvre comme catalyseur de ces deux métaux.

Le massage s’effectue sous la plante des pieds et améliore le métabolisme en général (équilibre les doshas), il a pour effet de drainer les toxines et les évacuer. En combinaison avec le ghee, le bol Kansu agit sur le système nerveux de la personne massé il calme et aide à réduire l’insomnie, en équilibrant l’élément feu en excès qui brûle dans le corps, il agit sur le foie, le système digestif et l’élimination des graisses.

En agissant sur les points réflexes des pieds, le bol Kansu active la bonne circulation de l’énergie vitale dans tout l’organisme. Cette énergie vitale est un facteur primordial en Ayurvéda qui apporte santé et l’harmonie de l’organisme.



« La maladie n’atteint pas celui qui se masse les pieds » dit un proverbe indien.

Si cette technique vous intéresse dès la rentrée la réflexologie indienne au bol kansu sera disponible à la réservation sur mon site.



213 vues